AVIS DE CONFIDENTIALITÉ 2018



 

AVIS DE CONFIDENTIALITÉ 2018

Harnham Search and Selection

Avis de confidentialité

1. Général

1.1 Harnham Search and Selection Limited et ses sociétés du groupe (« nous », ou « Harnham ») prennent la confidentialité de vos informations très au sérieux. Cet avis de confidentialité vise à vous informer de nos pratiques concernant la collecte, l’utilisation et la divulgation de renseignements personnels recueillis en personne auprès de vous, obtenus via nos sites Web ou recueillis par d’autres moyens, notamment par un formulaire en ligne, par courriel ou par téléphone.

1.2 Cet avis s’applique aux informations personnelles fournies par nos clients et fournisseurs sur leurs employés et autres personnes affiliées à eux ainsi qu’aux candidats ou candidats potentiels (« Candidats ») dont nous traitons les données pour les emplois proposés avec nos clients ou prospects. Lorsqu’une fonction donnée avec notre client doit être remplie par une société à responsabilité limitée ou un autre entrepreneur, nous pouvons traiter des données relatives aux administrateurs ou aux actionnaires de cette société et, dans le cadre de cette politique, un « Candidat » peut inclure des administrateurs et actionnaires des sous-traitants des entreprises.

1.3 Dans le présent avis, « vous » désigne toute personne dont nous détenons ou traitons les données personnelles (c.-à-d. un candidat individuel ou un candidat potentiel, un individu affilié à un candidat entrepreneur d’entreprise, ou une personne ou un employé associé ou affilié à notre client ou fournisseur.

1.4 En général, nos services sont liés à la prestation de services de recrutement aux clients et nous ne traitons pas les données personnelles à grande échelle, mais nous conserverons certaines données concernant les candidats et les personnes affiliées à nos clients et fournisseurs, et cet avis établit la base sur laquelle nous détenons ces données.

1.5 Le présent avis est régi par le Règlement général de l’UE sur la protection des données (le « RGPD ») du 25 mai 2018.

2. Base juridique sur laquelle nous traitons les données personnelles

2.1 Les données personnelles que nous détenons à votre sujet seront traitées soit parce que :

2.1.1 le traitement est nécessaire pour nous permettre de respecter nos obligations en vertu d’un contrat entre vous et nous, en particulier pour la prestation de nos services ; ou

2.1.2 le traitement est nécessaire dans la poursuite d’un « intérêt légitime », un intérêt légitime dans ce contexte signifie un intérêt valide dont nous disposons ou dont un tiers dispose dans le traitement de vos données personnelles qui ne soit pas supplanté par vos intérêts en matière de confidentialité et de sécurité des données

2.1.3 Pour certaines « catégories spéciales » de données personnelles sensibles, dont les données relatives à la santé et à l’origine ethnique que nous traitons de temps à autre, nous traiterons ces données sur la base de votre consentement.

3. Données personnelles que nous collectons

3.1 Nous pouvons collecter et traiter les données personnelles suivantes (informations qui peuvent être identifiées de manière unique avec vous) :

3.1.1 pour les personnes associées à nos clients, nous pourrions détenir des informations de contact telles que les noms, adresses e-mail, numéros de téléphone, adresses et titres de fonction et/ou rôles spécifiques au sein de votre organisation (« Contact Client ») ;

3.1.2 Pour les personnes associées à nos fournisseurs et autres tiers avec lesquels nous interagissons, nous pouvons détenir des informations de contact telles que les noms, adresses e-mail, numéros de téléphone, adresses et titres de fonction et/ou rôles spécifiques au sein de votre organisation (« Informations de contact avec une tierce partie ») ;

3.1.3 Pour les candidats, nous pouvons détenir des informations personnelles sur vous, votre historique, votre historique de travail, etc. Ces informations peuvent inclure le nom, l’adresse, le numéro de téléphone, l’adresse e-mail, le CV, l’historique de travail, les qualifications éducatives (« Informations sur le candidat ») ;

3.1.4 un enregistrement de toute correspondance ou communication entre vous et nous (« Information de communication ») ;

3.1.5 informations de marketing que nous pouvons détenir à votre sujet afin de fournir des informations sur nos services, telles que les noms, adresses e-mail, numéros de téléphone, adresses et titres de fonction et/ou rôles spécifiques au sein de votre organisation (« Information marketing »).

3.2 Nous collecterons des informations directement auprès de vous ou d’un tiers (par exemple votre employeur ou un introducteur). Si nous obtenons vos données personnelles par l’intermédiaire d’une tierce partie, vos droits de confidentialité en vertu de cet avis ne seront pas affectés et vous serez toujours en mesure d’exercer les droits contenus dans cet avis.

3.3 Bien que vous n’ayez pas à nous fournir d’informations personnelles dans la pratique, nous pourrions être dans l’impossibilité de vous fournir nos services sans données personnelles (par exemple nous aurons besoin des informations de contact pour communiquer avec vous). Vous pouvez nous retirer notre autorisation à traiter vos données personnelles (ou demander que nous limitions notre traitement) à tout moment, mais il y a des circonstances dans lesquelles nous pourrions avoir besoin de continuer à traiter des données personnelles (veuillez vérifier ci-dessous). 

4. Comment nous traitons vos données personnelles 

4.1 Veuillez consulter le tableau ci-dessous, qui décrit la manière dont nous traiterons les différents types de données personnelles que nous détenons :

 

Objet/Activité

Type de données

Base légale pour le traitement y compris la base d’intérêt légitime

Lorsque nous établissons un mandat ou un engagement avec un client ou un client potentiel avec lequel vous êtes associé ou concluez une entente pour fournir des services à notre client.

Renseignements sur les contacts avec les clients

Information de communication

Exécution d’un contrat

Nécessaire pour nos intérêts légitimes (pour établir les informations nécessaires à votre sujet afin de fournir nos services)

Lorsque nous recherchons, localisons et enregistrons des informations relatives aux candidats.

Informations sur le candidat

Nécessaire pour nos intérêts légitimes (afin de fournir nos services de recrutement à nos clients dans l’intérêt des clients et des candidats).

Lorsque nous fournissons des informations relatives aux candidats à nos clients ou clients potentiels.

Informations sur le candidat

Nécessaire pour nos intérêts légitimes (afin de fournir nos services à nos clients dans l’intérêt des clients et des candidats).

Lorsque nous communiquons avec vous en tant qu’individu affilié à notre client ou client potentiel afin de vous fournir nos services.

Renseignements sur les contacts avec les clients

Information de communication

 

Exécution d’un contrat

Nécessaire pour nos intérêts légitimes (afin de fournir nos services à nos clients).

Lorsque nous communiquons avec vous en tant que candidat ou en tant qu’individu associé à notre candidat dans le contexte d’une fonction ou d’un type de fonction donné.

Informations sur le candidat

Information de communication

 

Exécution d’un contrat

Nécessaire pour nos intérêts légitimes (afin de fournir nos services à nos clients dans l’intérêt des clients et des candidats).

Lorsque nous stockons des informations relatives aux candidats afin de proposer des candidats potentiels pour des fonctions futures.

Informations sur le candidat

Nécessaire pour nos intérêts légitimes (afin de fournir nos services à nos clients dans l’intérêt des clients et des candidats).

Lorsque nous concluons un accord avec vous ou une organisation avec laquelle vous êtes lié en tant que fournisseur. 

Informations sur le contact avec une tierce partie

Information de communication.

Exécution d’un contrat avec vous

Nécessaire pour nos intérêts légitimes (afin de fournir nos services).

Lorsque nous communiquons avec vous en tant qu’individu affilié à notre fournisseur ou à un tiers avec lequel nous interagissons.

Informations sur le contact avec une tierce partie

Information de communication

 

Exécution d’un contrat avec vous

Nécessaire pour nos intérêts légitimes (afin de fournir nos services à nos clients).

Lorsque nous communiquons avec vous en tant qu’individu affilié à notre client potentiel à propos de nos services (par exemple si vous sollicitez une assistance).

Renseignements sur les contacts avec les clients

Information de communication

 

Exécution d’un contrat avec vous

Nécessaire pour nos intérêts légitimes (pour gérer notre entreprise et fournir nos services à nos clients)

Pour gérer notre relation avec vous en tant que client, fournisseur ou tiers.

 

Renseignements sur les contacts avec les clients

Informations sur le contact avec une tierce partie

Information de communication

 

Exécution d’un contrat avec vous.

Nécessaire pour se conformer à une obligation légale.

Nécessaire pour nos intérêts légitimes pour veiller à ce que nous maintenions de bonnes relations avec nos clients, fournisseurs et tierces parties.

Pour stocker vos informations de contact à des fins de marketing et pour l’envoi de matériel de marketing et d’autres communications promotionnelles pour vous.

Renseignements sur les contacts avec les clients

Informations sur le candidat

Information marketing

 

Nécessaire pour nos intérêts légitimes dans la promotion de nos services auprès des clients d’affaires ou des clients, ou des consommateurs avec leur consentement ou parce que la personne concernée a acheté des services similaires auprès de nous.

 

Pour chaque type de données énumérées ci-dessus, les définitions sont incluses dans la clause 3.1.

5.1 Rétention des données

Notre politique actuelle de conservation des données consiste à supprimer ou détruire (dans la mesure où nous sommes en mesure de le faire) les données personnelles que nous détenons à votre sujet conformément à ce qui suit :

Catégorie de données personnelles

Durée de rétention

Documents pertinents pour les autorités fiscales

8 ans à compter de la fin de l’année à laquelle se rapportent les documents

Les données de candidat

Au plus tard 7 ans après avoir placé un candidat à un poste donné avec notre client, ou dans le cas des entrepreneurs, 7 ans à compter de la fin de sa fonction avec notre client, ou 7 ans à compter de la dernière date à laquelle vous avez interagi avec nous.

Les données de candidat dans lesquelles nous avons recherché et localisé des données de candidat sans interaction directe

1 an à compter de la date de collecte des données

Données personnelles traitées dans le cadre d’un contrat entre vous et nous

7 ans à compter de la date de la fin du contrat ou de la date à laquelle vous avez utilisé nos services pour la dernière fois, soit le délai écoulé depuis la rupture d’un contrat qui vous accordait le droit de présenter une réclamation légale.

Les données personnelles conservées sur des archives de marketing ou de développement commercial

3 ans après la dernière date à laquelle vous avez interagi avec nous.

 

5.2 Pour toute catégorie de données personnelles non spécifiquement définie dans cet avis, et sauf disposition contraire de la loi applicable, la période de conservation requise pour toute donnée personnelle sera réputée être de 7 ans à compter de la date de réception de ces données.

5.3 Les délais de conservation indiqués dans cet avis peuvent être prolongés ou raccourcis au besoin (par exemple, dans le cas où des poursuites judiciaires seraient appliquées aux données ou s’il y a une enquête en cours relative aux données).

5.4 Nous examinons régulièrement les données personnelles (et les catégories de données personnelles) que nous détenons afin de nous assurer que les données que nous détenons sont toujours pertinentes pour notre activité et exactes. Si nous découvrons que certaines données que nous détenons ne sont plus nécessaires ou exactes, nous prendrons des mesures raisonnables pour corriger ou supprimer ces données si nécessaire.

5.5 Si vous souhaitez demander que les données que nous détenons à votre sujet soient modifiées ou supprimées, veuillez vous référer à l’article 8 ci-dessous, qui explique vos droits en matière de confidentialité.

6. Partage de vos informations

6.1 Nous ne divulguons aucune information que vous fournissez à des tiers autrement que comme suit :

6.1.1 Nous divulguerons les Données du candidat à nos clients ou clients potentiels et nos clients deviendront les contrôleurs de données pour les données du candidat ;

6.1.2 Nous pouvons divulguer des informations à nos sociétés du groupe ;

6.1.3 si nous sommes dans l’obligation de divulguer ou de partager vos données personnelles afin de nous conformer à toute obligation légale (par exemple, si cela est requis par une décision judiciaire ou à des fins de prévention de fraude ou d’autres délits) ;

6.1.4 afin de faire respecter les termes et conditions ou accords pour nos services qui pourraient s’appliquer ;

6.1.5 si nous sous-traitons des services à un tiers, nous pouvons fournir des informations à ce tiers afin de fournir les services appropriés ;

6.1.6 nous pouvons transférer vos informations personnelles à un tiers dans le cadre de la vente d’une partie ou de la totalité de nos activités et de nos actifs à un tiers ou dans le cadre d’une restructuration ou d’une réorganisation d’entreprise, mais nous prendrons des mesures afin de garantir la protection de vos droits ;

6.1.7 pour protéger nos droits, propriété et sécurité, ou les droits, la propriété et la sécurité de nos utilisateurs ou d’autres tiers. Cela comprend l’échange d’informations avec d’autres sociétés et organisations à des fins de protection contre la fraude et de réduction du risque de crédit.

6.2 À l’exception de ce qui est indiqué ci-dessus, nous ne divulguerons aucune de vos informations personnelles à moins que vous nous en donniez la permission. Si nous fournissons vos informations personnelles à un tiers, nous prendrons des mesures pour garantir que vos droits de confidentialité seront protégés et que les tiers respecteront les termes de cet avis.

7. Sécurité

7.1 Nous prendrons toutes les mesures raisonnables pour nous assurer que des mesures techniques et organisationnelles appropriées sont mises en œuvre afin de protéger les informations que nous collectons auprès de vous et de vous protéger contre  un accès illégal et des pertes ou dommages accidentels. Ces mesures peuvent inclure (si nécessaire) :

7.1.1 protéger nos serveurs avec des pare-feu logiciels ;

7.1.2 localiser nos installations de stockage de traitement de données dans des emplacements sécurisés ;

7.1.3 crypter toutes les données stockées sur notre serveur avec une méthode de cryptage standard qui crypte les données entre votre ordinateur et notre serveur afin que, dans le cas d’un réseau non sécurisé, aucune donnée ne soit transmise dans un format facilement déchiffrable ;

7.1.4 lorsque cela est nécessaire, éliminer ou supprimer vos données de façon à ce qu’elles soient sécurisées ;

7.1.5 sauvegarder régulièrement toutes les données que nous détenons.

7.2 Nous veillerons à ce que nos employés soient conscients de leurs obligations en matière de confidentialité et de sécurité des données. Nous prendrons des mesures raisonnables pour nous assurer que les employés des tiers travaillant pour notre compte soient conscients de leurs obligations en matière de confidentialité et de sécurité des données.

7.3 Cette notification et nos procédures de traitement des données personnelles seront revues si nécessaire. 

7.4 Malheureusement, la transmission d’informations via Internet n’est pas totalement sécurisée. Bien que nous fassions de notre mieux pour protéger vos données personnelles, nous ne pouvons garantir la sécurité de vos données transmises au Site ; Toute transmission se fait à vos risques et périls. Une fois que nous aurons reçu vos informations, nous utiliserons les procédures strictes et les fonctions de sécurité mentionnées dans cette clause pour tenter d’empêcher tout accès non autorisé.

8. Vos droits de confidentialité

8.1 Le RGPD vous confère les droits suivants en ce qui concerne les données personnelles que nous détenons à votre sujet :

Le droit d’être informé

Vous avez le droit de connaître nos activités de protection des données personnelles et de traitement des données, dont les détails figurent dans cet avis.

Le droit d’accès

Vous pouvez effectuer ce que l’on appelle une demande d’accès à un sujet (« SAR ») pour demander des informations sur les données personnelles que nous détenons à votre sujet (gratuitement, sauf les frais raisonnables pour les demandes répétées). Si vous souhaitez faire une SAR, veuillez nous contacter comme décrit ci-dessous.

Le droit à la correction

Veuillez nous informer si les informations que nous détenons à votre sujet sont incomplètes ou inexactes et nous mettrons à jour nos dossiers dès que possible, mais dans tous les cas dans un délai d’un mois.

Nous prendrons des mesures raisonnables pour communiquer le changement aux tierces parties à qui nous aurons transmis la même information.

Droit à l’effacement (le « droit à l’oubli »)

Veuillez nous informer si vous ne souhaitez plus que nous conservions des données personnelles vous concernant (bien qu’en pratique, il ne soit pas possible de fournir nos services sans conserver vos données personnelles et nous pourrions avoir besoin de conserver vos données dans certaines circonstances). À moins que nous ayons des motifs raisonnables de refuser l’effacement à la réception d’une telle demande, nous supprimerons en toute sécurité les données personnelles en question dans un délai d’un mois. Les données peuvent continuer à exister dans certaines sauvegardes, mais nous prendrons des mesures pour nous assurer qu’elles ne seront pas accessibles.

Nous communiquerons l’effacement à des tiers à qui nous aurons transmis la même information.

Le droit de restreindre le traitement

Vous pouvez demander que nous ne traitions plus vos données personnelles de certaines manières, sans nous demander de supprimer les mêmes données. Cependant, encore une fois, certains de nos services ne seront pas disponibles si le traitement est restreint.

Le droit à la portabilité des données

Vous avez le droit de recevoir des copies de données personnelles que nous détenons à votre sujet dans un format couramment utilisé et facilement stockable (veuillez nous faire savoir le format qui vous convient). Vous pouvez également nous demander de transférer vos données personnelles directement à un tiers (si cela est techniquement possible).

Le droit à l’objection

À moins que nous ayons des raisons légitimes justifiant un tel traitement, vous pourrez vous opposer à nous en utilisant vos données personnelles à des fins de marketing direct (y compris le profilage) ou à des fins de recherche ou de statistiques. Veuillez nous notifier votre objection et nous nous ferons un plaisir de cesser ce traitement.

Droits relatifs à la prise de décision automatisée et au profilage

Vous avez le droit de ne pas être soumis à la prise de décision automatisée (y compris le profilage) lorsque ces décisions ont un effet juridique (ou un effet similaire important) sur vous. Vous n’aurez pas droit à ce droit lorsque le traitement automatisé sera nécessaire pour que nous puissions exécuter nos obligations en vertu d’un contrat avec vous, lorsque cela est autorisé par la loi, ou lorsque vous aurez donné votre consentement explicite.

Droit de rétraction du consentement

Si nous nous basons sur votre consentement comme base sur laquelle nous traitons vos données personnelles, vous avez le droit de retirer votre consentement à tout moment. Même si vous n’avez pas expressément donné votre consentement à notre traitement, vous avez également le droit de vous opposer (voir ci-dessus).

 

8.2 Tous les SAR et autres demandes ou notifications concernant vos droits ci-dessus doivent nous être envoyés par écrit à Harnham Search and Selection Limited, 3 rd Floor, Melbury House, 51 Wimbledon Hill Road, Wimbledon SW19 7QW, dataprotection@harnham.com

8.3 Nous nous efforcerons de répondre à ces demandes dans les plus brefs délais, mais dans tous les cas, nous nous y conformerons dans un délai d’un mois à compter de leur réception (à moins qu’un délai plus long pour répondre s’avère raisonnable en raison de la complexité ou du nombre de vos demandes).

9. Infractions aux données

9.1 Si les données personnelles que nous détenons à votre sujet font l’objet d’une violation ou d’une divulgation ou d’un accès non autorisé, nous en informerons le bureau du Commissaire à l’information (ICO) et/ou notre responsable de la protection des données.

9.2 Si une violation est susceptible d’entraîner un risque pour vos droits et libertés, nous vous en informerons dès que possible.

10. Transférer vos informations en dehors de l’Europe

10.1 Dans le cadre des services fournis à nos clients, les informations que vous nous fournissez peuvent être transférées, traitées et stockées dans des pays ou des organisations internationales en dehors de l’EEE.

10.2 Notre client peut être basé hors de l’EEE et nous pouvons transférer des données personnelles à notre client en dehors de l’EEE. Par exemple, nous pouvons transférer des informations sur les candidats à notre client en dehors de l’EEE lorsque cela est nécessaire pour exécuter un contrat entre nous et le client et cela sera dans l’intérêt du candidat.

10.3 Les données peuvent être traitées par nos sociétés du groupe situées en dehors de l’EEE, mais nous veillerons à ce que toutes les données accessibles par nos sociétés du groupe soient soumises à un accord de transfert de données ou à des règles d’entreprise contraignantes.

10.4 Si vous nous contactez pendant que vous êtes en dehors de l’EEE, vos informations pourront être transférées en dehors de l’EEE afin de communiquer avec vous.

10.5 Si nous transférons vos informations en dehors de l’EEE autrement que conformément à la présente clause et si le pays tiers ou l’organisation internationale en question n’a pas été considéré par la Commission européenne comme disposant de lois adéquates sur la protection des données, nous fournirons des garanties appropriées et nous serons tenus de veiller à ce que vos droits à la protection de la vie privée continuent d’être protégés comme indiqué dans cet avis.

11. Notification des modifications aux contenus de cet avis

Nous afficherons les détails de toute modification apportée à notre politique sur www.harnham.com pour vous assurer que vous êtes toujours au courant des informations que nous collectons, de la façon dont nous les utilisons et dans quelles circonstances, le cas échéant, nous les partageons avec d’autres parties.

12. Nous contacter

Si, à tout moment, vous souhaitez nous contacter pour nous faire part de vos opinions sur nos pratiques de confidentialité, ou pour toute réclamation ou réclamation relative à vos informations personnelles ou à leur traitement, vous pouvez le faire via l’adresse suivante : Harnham Search and Selection Limited, 3rd Floor, Melbury House, 51 Wimbledon Hill Road, Wimbledon SW19 7QW, dataprotection@harnham.com

Si nous ne sommes pas en mesure de résoudre les problèmes que vous pourriez rencontrer ou si vous souhaitez déposer une autre plainte, vous pouvez contacter le Commissariat à l’information en visitant http://www.ico.org.uk/ pour obtenir de l’aide.

 

Harnham blog & news

With over 10 years experience working solely in the Data & Analytics sector our consultants are able to offer detailed insights into the industry.

Visit our Blogs & News portal or check out our recent posts below.

Where Tech Meets Tradition

Where Tech Meets Tradition

If you’re lamenting the decline of handmade traditional products, cast your cares aside. There’s a new Sheriff in town and its name is, Tech. Just a generation ago, children would leave the farm or the family business, go to school, and then move on to make their place in the world doing their own thing. Away from family.  Today, the landscape has changed and those who have left are coming home. But this time, they’re bringing technology with them to help make things more efficient and more productive. Is Tech-Assisted Still Handmade? In a word, yes. Artists still make things “from scratch”, except now technologies allow them to not only see their vision in real-time, but their customers, too. Have you ever wondered what the image in your head might look like on paper or in metal? What about the design of prosthetic arms and healthcare devices by 3D printers? You’re still designing, creating.  But just like any new technology, there’s still a learning curve. Even for cutting-edge craftspeople who find that sometimes, the line between craftsmanship and high-tech creativity may be a bit of a blur. Not to mention the expense for either the equipment required or being able to offer art using traditional tools at technology-assisted prices. Somewhere between the two, there is a trade-off. It’s up to the individual to determine where and what that trade-off is. Life in the Creative Economy One of Banksy’s paintings shredded itself upon purchase at an auction recently. AI is making music and writing books. Augmented Reality, Virtual Reality, and Blockchain all have their place in the creative economy from immersive entertainment to efficient manufacturing processes. Each of these touches the way we live now. In a joint study between McKinsey and the World Economic Forum, 'Creative Disruption: The impact of emerging technologies on the creative economy', the organisations broke down the various technologies used in the creative economy and how they’re driving change. For example: AI is being used to distill user preferences when it comes to curating movies and music. The Associated Press has used AI to free up reporters’ time and the Washington Post has created a tool to help it generate up to 70 articles a month, many stories of which they wouldn’t have otherwise dedicated staff.Machine Learning has begun to create original content. Virtual Reality and Augmented Reality have come together as a new medium to help move people to get up, get active, and go play whether it’s a stroll through a virtual art gallery or watching your children play at the playground.  Where else might immersive media play out? Content today could help tell humanitarian stories or offer work-place diversity training. But back to the artisan handicrafts.  Artistry with technology Whilst publishing firms may be looking to use AI to redefine the creative economy, they are not alone. Other artists utilising these technologies include:  SculptorsDigital artistsPaintersJewellery makersBourbon distillers America’s oldest distiller has gotten on the technology bandwagon and while there is no rushing good Bourbon, but you can manage the process more efficiently. They’ve even taken things a step further and have created an app for aficionados to follow along in the process. Talk about crafted and curated for individual tastes and transparency. It may seem almost self-explanatory to note how other artisans are using technology. But what about distilleries? What are they doing? They’re creating efficiency by: Adding IoT sensors for Data Analytics collection Adding RFID tags to their barrels Creating experimental ageing warehouses (AR, anyone?) to refine their craft. Don’t worry, though. These changes won’t affect the spirit itself. After all, according to Mr. Wheatley, Master Distiller, “There’s no way to cheat mother nature or father time.” Ultimately, the idea is to not only understand the history behind the process, but to make it more efficient and repeatable. A way to preserve the processes of the past while using the advances of the present with an eye to the future. If you’re interested in using Data & Analytics to drive creativity, we may have a role for you. Take a look at our latest opportunities or get in touch with one of our expect consultants to find out more. 

How Will New Financial Risk Regulations Affect European Banks?

How Will New Financial Risk Regulations Affect European Banks?

The financial crisis of 2007-2008 changed banking. The world moved from taking mortgage loans in our dogs’ names to introducing strict regulations for banks prohibiting them from giving out loans to “anyone” without assessing Risk properly. In 2010 the Basel Committee on Banking Supervision (BCBS) introduced BASEL III, a regulatory framework that builds on BASEL I, and BASEL II. This framework changed how banks and financial institutions asses risk. It introduced an Advanced Internal Rate Based Approach (Commonly known as the AIRB approach).  Now, the committee has introduced new changes and, by 2022, all banks and institutions will have to implement the revised IRB Framework, as well as new revised regulations for the standardised approach, CVA Framework and new frameworks for Operational Risk and Market Risk. So, what does this mean for those working Risk? Change Is Coming Change is inevitable, no matter what you do. If you work in Risk Management and Compliance, change is something you can expect to happen, often. As mentioned above, by 2022 there will be lots of changes. The Basel Committee calls this initiative the “finalised reforms”, or BASEL IV which builds on the current regulatory framework BASEL III. Quickly summarised, the changes limit the reduction in capital that effect banks IRB models.  This change is predicted to impact banks in Sweden and Denmark the most, with estimations that capital ratio will fall by 2.5-3%, far higher than the 0.9% expected for the average European bank.  So what does all this mean for Swedish and Danish banks?  What’s Happening Now? One of the main things that Swedish and Danish banks need to revise for these new regulations, are their internal models. The new regulations introduced a new definition of Probability of Default, measured through a model commonly known as a PD model. Effectively this means that every bank must “re-develop” their internal PD Models in the IRB approach. Consequently, we are already seeing a clear response from the banks in their strategies moving forward. It has already become quite apparent that many banks are looking to make IRB model development their focus for 2019-2020 and 2021. This has resulted in a boom in the hiring space for developers with experience in IRB Modelling and Credit Risk Modelling in general, which in turn has led to high demand in the face of the low supply of these types of candidates. Understandably aware of this, modellers are now looking to negotiate higher salaries.  What You Can Do  For candidates that hold the right experience, there are good opportunities at hand. If so inclined, they can utilise this chance to finally see if the grass actually is greener on the other side, or not. However, there are a couple of things worth considering before making a move.   Firstly, are you actually keen on switching jobs? Your skills are probably equally in demand at your current employer and, if you are having doubts about moving from the get-go, you may well be able to negotiate a rise without pursuing a new opportunity. However, if you are serious about finding something new, this is a great time to do so. The majority of banks have found that these new regulations are creating an unsustainable workload,  and are now looking for talent externally to expand their teams. This means that the experienced modeller can pretty much have their pick of the litter.  Furthermore, if you are a junior modeller, there are now plenty of opportunities for you to enter a niche area known for being exciting and innovative. So, wherever you are in your career, these regulatory changes  are likely to have a large impact and open up new avenues for you to explore.   We all know that regulations in banking and finance are now essential, we all agree, even if they can be a little frustrating. However, what people often fail to think of are the opportunities new regulatory requirements create. In the case of BASEL IV, we’re already seeing an increase in demand for strong talent, and a demand for people who are passionate about Risk Management and model development.  For businesses, new regulations also provide the chance to not only improve their teams, but to  create new models that can be utilised to optimise and automate. A lot of financial institutions are already aware of this and are using these models to gain competitive advantage over their competitors, as well as to stay one hundred percent compliant.  If you’re looking to build out you Risk Management team or take on a new Risk opportunity for yourself, we may be able to help. Take a look at our latest opportunities or get in touch with one of our expert consultants to find out more. 

How Data Is Shifting Defence

How Data Is Shifting Defence

When looking at the cyber security measures in 2019 the outcome is uncertain. Threats come in the form of pariah states, extremely skilled individuals, and illiberal actors. However, what is certain is the leaps and bounds made in technology.  Before computers, defence documents were in government offices. By the Second World War this would progress onto secure sites, take Bletchley Park for example.   The real watershed would come years later in the Cold War. While there was no direct military action (aside from the proxy Korean and Vietnam War), this tension was illustrated elsewhere, with the space race and nuclear armaments to name but a few. Both sides went to extraordinary lengths to guard and seize intelligence through covert ops. As this classified information made its way onto computers and in turn brought about new risks. This theme continues to the present day; as technology improves, so do offensive and defensive capabilities.  Hard Power With the advancement in technology this has been used by militaries to take and saves lives. Only a matter of years ago aerial bombardment would have to involve putting pilots at risk, flying deep behind enemy lines. These days, a bombing run could be carried out anywhere in the globe with the ‘pilot’ not having to leave their chair. How? Through Unmanned Aerial Vehicles (UAVs). This removes any casualties to their pilots, using advanced systems in Computer Vision to operate across the globe.  The ethics of this remain debated and there are many who express doubts at the use of AI, fearing their destructive potential. Others, however, see this as necessary advancement.  Indeed, in asymmetric warfare, established states’ advanced technology is near enough untouchable. Take an example from the US Marines. Still in testing, an advanced platform can allow troops on the ground to see if a room has been cleared, saving friendly lives. This is way above the capabilities of rogue terrorist forces, and looks set to play a crucial role in saving lives. It would seem highly unlikely that the Taliban, for example, could use sophisticated weaponry to bring down a jet.  However, the danger in 2019 now lies with the established illiberal states who still pose a serious threat. It is paramount that nations continue to advance, to both deter and, if needed, counter a hostile force. Soft Power While NATO states have shown dominance in physical terms over past foes, 2019 brings uncertainty when it comes to soft power, most notably cyber-security. The threats to this are very real, and are a put civilians at risk - take the Sony and NHS hackings as an example.  Moreover, the notion of alleged election meddling continues to plague politics, notably the US 2016 Election and the Brexit referendum. There have been several accusations of state-sponsored foul play incorporating the use of bots to influence people’s decision making, mostly through continual pressure on either fake news or mass-support of certain decisions. They impact society directly into our homes, considering the popularity of social media platforms like Twitter and Facebook. Alongside many other nations, the UK is taking action to counter this type of threat. Only recently a specialist cyber-security division in the army has been established, quite literally to both counter, and if needed, launch cyber-attacks.   Ultimately, society has come a long way, physically and online when it comes to defence. Sophisticated weaponry continues to develop but is raising new ethical questions, particularly in regards to the use of AI and Computer Vision. Civilian institutions remain at risk, with many having been targeted in hacks or through intervention on social media. Threats may continue to evolve, but so will defence strategies, with the two competing to stay one step ahead of the other.   If you’re interested in applying Data & Analytics to national security, we may have a role for you. Take a look at our latest opportunities, or get in touch with one of our expert consultants to find out more. 

How movie studios use data

Lights, Camera, Data

Whilst Data continues to play a huge role in all aspects of life; developing businesses, schools, health care etc., one industry has already seen a massive impact from the Big Data revolution. The film industry, and its television counterpart, were among the first see to the potential of how Data can transform the way they work.  Beyond profit, access to new types of Data is allowing companies to consider what audiences will be most interested in at specific times, utilising current viewing habits, what topics are the most popular on social media, and even the news so they can create something that tailors to everyone’s different interests. The Streaming Revolution Netflix’s popularity is down to more than the variety of movies and series it has to offer. Its pioneering use of recommendation systems, originating when it was purely a DVD rental service, means that it always knows what its subscribers want to watch, when they want to watch it, and on what device. Their ability to tailor bespoke recommendations, down to which poster people see, has created an entirely different approach to how viewers chose and engagement with entertainment.  Netflix’s Data collection means that it knows its audiences very well, something they can utilise as part of their marketing. By contrast, even a behemoth like Disney can struggle to compete. Following the success of 2015’s Star Wars: The Force Awakens, Disney Chairman, Bob Iger admitted ‘we don’t have any idea who went to see Star Wars in the cinemas’. Whist this may have not been too much of a problem at the time, given the film’s $2 Billion box office, the diminishing returns of the films that have followed suggests that better insight as to why the film was a success may have been beneficial. It’s no wonder, therefore, that Disney are launching their own streaming service later this year.  Beyond Box Office In the majority of businesses these days, Data is used to decipher consumer buying habits, web traffic and social media interactions, as well as to monitor supply chains, costs and sales. This is no different for the movie industry, particularly when examining what makes a move work. By using Data Science, producers can determine which actors, directors, release dates and even running times are likely to make a movie profitable. For example, history may dictate that the summer is likely to be the most profitable time of year. Whilst this may be true for June, where average profit is $100m, ten times that of January, November and December are the second and third most profitable months.   Beyond assessing profitability, however, Hollywood is using technology to try and re-establish a relationship between creators and audiences. Newly emerging tools are empowering studios to convert massive quantities of movie-goer reactions into meaningful actionable insights. With Big Data analytics, movie executives have gained an insight into audience’s perspectives and this is dramatically altering the way in which movies are made, marketed and distributed. Companies like IBM are looking at new ways of tracking sentiment analysis that will have a massive impact on the creative process. However, whether or not the industry’s leading writers and directors will want to work within these parameters is yet to be seen.  #DataDrivenAds Data’s impact on the movie industry goes beyond the insights it offers on audience perceptions. When it comes to marketing a movie, the Data & Analytics space offers a number of opportunities. Studios are beginning to realise that, in order to drive the small-screen generation to the big screen, they need to come to their territory. To promote ‘The Dark Tower’ in Singapore, Sony ran a series of targeted mobile adverts that allowed users to choose a character to engage with. A follow up campaign then targeted users who had engaged with relevant messaging and details of showtimes at their nearest cinemas, using the mobility of their devices to their advantage. Furthermore, for the release of ‘Ready Player One’, Facebook offered an augmented reality experience for those who engaged with the film’s poster in public.  However, sometimes, the most effective marketing technique remains word-of-mouth. Netflix’s ‘Bird Box’ received little critical praise and minimal attention initially upon release. However, once users started posting memes about the movie onto their social media feeds, viewing figures picked up exponentially. This allowed Netflix to reassess their marketing efforts and respond to public sentiment, creating a strategy that fed off the zeitgeist and was significantly more effective.  Data has transformed the movie industry. If you’d like to work with Data & Analytics to transform another, we may have a role for you. Take a look at our latest opportunities or get in touch with one of our expert consultants to find out more. 

Recently Viewed jobs